La Planète des Singes: les Origines, de Rupert Wyatt (2011)

Publié le par etudesdefilms

La Planète des Singes (Rise of the Planet of the Apes), Rupert Wyatt (2011).

Avec: Andy Serkis, James Franco, Freida Pinto, John Lithgow.

Résumé (Allociné): Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d'Alzeihmer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus: ils découvrent que la substance utilisée permet d'augmenter radicalement l'activité cérébrale de leurs sujets. César, est alors le premier jeune chimpanzé à faire preuve d'une intelligence remarquable.  Mais trahi par les humains qui l'entourent et en qui il avait confiance,  il va mener le soulèvement de  toute son espèce contre l'Homme dans un combat spectaculaire.


affiche.jpg

 

C'est pour moi l'un des meilleurs films de cet été! 

Non seulement les effets spéciaux sont vraiment impressionnants (ils ont été réalisés par la WETA, la société qui s'était occupée de la trilogie du Seigneur des Anneaux), les acteurs sublimes (notamment la performance d'Andy Serkis, connu pour avoir joué le rôle de Gollum dans Le Seigneur des Anneaux), mais le film sait aussi de quoi il parle.


cesar.jpg


Plusieurs sujets sont en vérité abordés pendant le film: on y parle de la maladie d'Alzeihmer avec tout ce qu'elle implique (représentée par la relation père-fils de Will et Charles Rodman), on y parle d'animaux et d'humains (qu'est-ce qui nous différencie? Quelle est la limite réelle entre l'humanité et la bestialité?), des expériences en laboratoire (la cruauté de celles-ci et en même temps leur nécessité pour avancer dans la recherche d'un traitement), de l'évolution en général, de la liberté (animale), et enfin on y parle tout simplement de ce qui a déclenché une intelligence telle chez les primates qu'ils finiront par prendre le contrôle de la Terre. Car n'oublions pas qu'il s'agit du prologue de La Planète des Singes de 1968 de Franklin J. Schaffner avec Charlton Heston (voire celui de Tim Burton en 2001 avec Mark Wahlberg); on nous le rappelle d'ailleurs avec plusieurs répliques qui ont été reprises du film initial!

charlton.jpg burton.jpg

Ci-en haut, le film original de Schaffner avec Charlton Heston (tout à gauche) et ci-en bas, le remake de Tim Burton.


Je pense qu'il s'agit donc d'un film vraiment génial, qui nous pousse à nous interroger sur tout cela tout en se divertissant. L'évolution de César ne m'a jamais parue abusive, je le trouvais même très naturelle étant donné les circonstances et le fait que ce soit lui qu'on suit vraiment pendant tout le film.

Je vous conseille donc grandement de voir La Planète des Singes: les Origines et de surtout, ne pas partir dès le début du générique de fin car une petite séquence en plus a lieu (et donne encore plus de force à l'intrigue). J'attends la suite avec impatience!

Note: 10/10


cesar_will.jpg


Contrat Creative Commons
etudesdefilms est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.
Basé(e) sur une oeuvre à etudesdefilms.overblog.com.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à etudesdefilms@gmail.com.

Publié dans Science-fiction

Commenter cet article